uni-tiaret


 
  . .

 | 
 

 Les types de discours

         
mokhtar




: 162
: 31
:
: 19/02/2008

: Les types de discours   2009-12-25, 14:48

LES DISCOURS




Les types de discours peuvent tre classs selon l'intention qui prside leur laboration :



raconter
TEXTE NARRATIF


EXEMPLES
Genre romanesque : romans du XIX sicle (Stendhal, Flaubert), nouvelles, nouveau roman (Claude Simon).
Mmoires, popes, journaux intimes .

FORMES
schma narratif (tat initial / lment perturbateur / pripties / force quilibrante / tat final) dont on pourra mettre en parallle l'ordre avec celui de la fiction (analepse, prolepse).
rythme narratif (alternance pause / scne / sommaire / ralenti / ellipse).
modle actantiel qui rgit les rapports des personnages et les forces dynamiques de la fiction.
varit de l'utilisation des temps (prsent de narration, imparfait, pass simple) et des modes de discours rapport (discours direct, indirect, indirect libre).

REGISTRES
- Les FOCALISATIONS rvlent la position du narrateur (qui raconte ?) et son niveau de perception :
focalisation 0 = narrateur omniscient (foyer de perception indcelable).
focalisation interne = la narration se limite au point de vue d'un personnage.
focalisation externe = le narrateur est une sorte de tmoin ignorant.
- ces points de vue entranent un jugement implicite ou explicite du narrateur sur les personnages et une participation diffrente du lecteur l'action : registres raliste, comique, fantastique, pathtique.

POSITION DU LECTEUR
identification possible.
lecture impatiente du droulement de l'action.




dcrire
TEXTE DESCRIPTIF


EXEMPLES
Genre romanesque : romans du XIX sicle (Balzac, Zola), nouveau roman (Robbe-Grillet).
Pome en prose ou en vers, textes documentaires.

FORMES
arrt dans la narration, de nature esthtique ou documentaire (une pause).
verbes de perception (visuelle notamment) et indices spatiaux qui structurent le lieu; verbes d'tat et/ou de mouvement.
champs lexicaux en rapport ou non avec le sujet dcrit.
densit des figures de style (mtaphores, personnifications) qui renseignent sur le degr de subjectivit de la description.

REGISTRES
La focalisation (qui voit ?) dtermine une description objective (effet documentaire) ou subjective (prsence implicite ou explicite du narrateur). Dans ce cas, la description peut tre
contemplative, lyrique (paysages en accord avec l'tat d'me).
critique, satirique (portraits).
raliste (elle a souvent alors une fonction narrative, soulignant la psychologie des personnages) ou potique (anticipant sur l'action par une srie de signes).

POSITION DU LECTEUR
intrt documentaire.
regard esthtique sur le texte.
intrt narratif : le lecteur est alert par les signes.




expliquer
TEXTE EXPLICATIF


EXEMPLES
Notices, articles de dictionnaires et d'encyclopdies, manuels scolaires.
Littrature d'rudition du XVII sicle (compilations), certains articles de l'Encyclopdie de Diderot et d'Alembert.

FORMES
le langage est domin par la fonction rfrentielle (donnes objectives, dfinitions, chiffres, dates) et le rcit l'emporte sur le discours.
effacement de l'metteur qui s'efforce d'expliquer objectivement un phnomne (pronoms de la troisime personne, vocabulaire technique).

REGISTRE
Effort d'objectivit; registre didactique.
POSITION DU LECTEUR
Intrt documentaire, mais le lecteur devra veiller aux passages o se manifeste plus ou moins nettement la subjectivit de l'metteur. C'est dans ces nuances argumentatives que le texte explicatif intresse la littrature.



faire agir
TEXTE INJONCTIF


EXEMPLES
Modes d'emploi, recettes, publicits, propagandes
FORMES
Le langage est domin par la fonction impressive (mode impratif : injonctions, conseils, prires).
REGISTRES
le registre injonctif se caractrise par une volont de mobilisation du rcepteur : impratifs ou infinitifs, apostrophes, interrogations oratoires qui suggrent les rponses.
le registre injonctif peut s'allier au registre oratoire dans la volont de mobilisation d'un auditoire (harangue, rquisitoire).

POSITION DU LECTEUR
Docilit ou esprit critique.



.convaincre
persuader
TEXTE ARGUMENTATIF


EXEMPLES
Essais, articles, discours, pamphlets.
Polmistes et sermonnaires du XVII sicle (Pascal, Bossuet).
Philosophes du XVIII sicle (Montesquieu, Voltaire, Rousseau).

FORMES
organisation logique de l'argumentation : thses en prsence tayes d'arguments soutenus par des exemples, rseau plus ou moins nettement indiqu par des connecteurs logiques.
importance des indices d'nonciation (qui parle? qui?) qui renseignent sur la position de l'auteur par rapport son nonc : degr de certitude (modalisateurs), nature du jugement (valuatifs).
la volont de convaincre et/ou de persuader mobilise des fins personnelles les ressources des textes explicatif et injonctif : utilisation partiale des exemples, questions rhtoriques.

REGISTRES
oratoire : ampleur rythmique des phrases, pouvoir saisissant des images et de leurs contrastes, texte tendu vers un auditoire (plaidoyer, rquisitoire).
polmique : nettet des positions, souci de l'exemple et de la preuve, confrontation des thses, techniques de rfutation (ironie)
injonctif : adresse au lecteur, impratifs, interrogations oratoires.

POSITION DU LECTEUR
rflexion et esprit critique.
rception mue et complice du message.




LES FORMES




Les formes conditionnent, quant elles, les diffrents genres littraires : la prose est la forme du discours crit ou oral qui n'est soumise aucune des rgles de la versification auxquelles, au contraire, obit la posie. Au thtre, le langage peut investir l'une ou l'autre dans une mise en scne qui donne au texte son allure spcifique :



chanter
TEXTE POETIQUE


EXEMPLES
Formes fixes (sonnet, ode, ballade) ou irrgulires (pome en prose, vers libres, chanson).
Posie engage (Hugo, Eluard), chanson de geste, pope (Hugo).
Lyriques romantiques (Musset) et symbolistes (Baudelaire).

FORMES
la forme ramasse impose une structure (strophes) o la syntaxe se rpartit de manire signifiante (rapport entre phrase et vers : concordance ou enjambements).
type de vers avec leur rythme propre (place de la csure) et type de rimes.
concentration des effets sonores du signifiant (assonance, allitration) et jeux sur le signifi (mtaphores).
comment les effets dynamiques aident la lecture du pome.

REGISTRES
lyrique ou elgiaque : le pote chante ses motions de concert avec la Nature (palette infinie des sentiments incarns dans la mtaphore).
pique : du conflit initial avec l'univers, l'homme sort vainqueur (hrosme, normit des actions, animisme).
didactique : enseignement moral, politique, philosophique, littraire (manifeste).

POSITION DU LECTEUR
motion, identification, regard esthtique.
admiration.
esprit critique, mobilisation.




reprsenter
TEXTE THEATRAL


EXEMPLES
Comdie, tragdie, drame, vaudeville, sketches.
Comdie et tragdie classiques (Molire, Racine).
Drame romantique (Hugo, Musset) et drame moderne (Ionesco, Beckett).

FORMES
dcoupage (actes, scnes) et rgles de structure (cf. les trois units des classiques).
texte conu pour la scne (alternance discours / didascalies).
l'absence de narrateur entrane une double nonciation (par exemple, sous-entendus ou quiproquos perceptibles par le seul spectateur).
relation des personnages (actants).

REGISTRES
comique (comdie de murs ou de caractres) : importance des jeux de scne, des registres de langue.
tragique (solennit, expression immobile de la plainte) : le personnage est cras par le destin.
dramatique (tour tour burlesque et grave) : le personnage affirme sa libert dans un geste hroque et dsespr.

POSITION DU LECTEUR
rire, complicit.
peur, piti, indignation.
rire et larmes, tension dramatique

_________________
    
    http://tiaret.ahlamountada.com
 
Les types de discours
          
1 1
 
-
» ALL TYPES OF SUTURES
» conditional types
» The different types of assays that students should know
» Types of Drip Irrigation Emitters
» les types de texte

:
uni-tiaret ::  -